Sony pense pouvoir remonter la pente grâce a Howard Stringer

Sony a prévu d’annoncer une perte record cette année vient de redistribuer les cartes, le P-DG Howard Stringer a été choisi pour prendre le contrôle direct de la branche électronique au centre des problèmes du groupe.

L’Américain remplacera Ryoji Chubachi. Ce dernier, un ingénieur sorti du rang, prendra le poste de vice-président pour le moment.

Les spécialistes soulignent que le groupe n’est plus aussi célèbre en matière de produits et n’a pas réussi à reproduire le succès de son Walkman qui, il y a 30 ans, avait révolutionné la façon d’écouter de la musique, un manque de créativité est donc responsable entre autres de cette perte record et le succès qui ne cesse de laisser sa place pour les concurrents actuels.

Sony doit faire face à une rude concurrence dans tous ses grands produits. Il doit affronter l’iPod d’Apple dans ses baladeurs, les consoles de Nintendo, à l’exemple de la révolution la Wii et la xbox, dans les jeux vidéos et plusieurs autres groupes dans les téléviseurs à écran plat tels que Samsung, LG, etc.

Touchée par la hausse du yen japonais et la crise économique, Sony a dit s’attendre à afficher une perte d’exploitation de 260 milliards de yens et la suppression de 16 000 emplois lors de l’exercice clos fin mars.

Dans un communiqué, le PDG a déclaré pour REUTERS : “Cette réorganisation a pour but de transformer Sony en une société mondiale plus innovante, plus intégrée et plus souple avec sa direction de nouvelle génération fermement aux commandes

Deux pôles majeurs sont prévus por la réorganisation, l’un qui se charge des jeux vidéos PlayStation et les PC Vaio, dirigé par Kazuo Hirai, le patron des jeux vidéos du groupe et un qui regroupera les téléviseurs Bravia, les appareils photo numériques et les caméscopes dirigé par Hiroshi Yoshioka, le patron de la télévision.

Un nouveau service de diffusion de vidéos exclusives pour la Wii

Le géant de l’univers du jeu vidéo japonais, Nintendo, a annoncé le 25 décembre 2008 qu’il allait lancer un nouveau service de diffusion de vidéos exclusives pour les possesseurs de sa console de jeu révolutionnaire, la Wii, raccordable à la télévision d’un côté et à internet de l’autre.

Ce nouveau service, constitué principalement de programmes spécialement produits pour Nintendo, sera en ligne à partir du deuxième trimestre de 2009 au Japon en premier temps et se propagera par la suite dans le reste du monde. Cette offre s’appuiera sur la plate-forme en ligne pour Wii sur laquelle sont déjà présents plusieurs jeux à télécharger, des canaux d’information ou des boutiques virtuelles de télé-achat.

Nintendo Wii

En effet, ce nouveau service sera financé par la publicité et ainsi cette offre sera gratuite pour les téléspectateurs avec la possibilité d’ajouter par la suite d’une option payante pour retirer les publicités qui seront mises sur la plate-forme. Un autre nom vient aussi s’ajouter à ce projet, ce service sera monté en collaboration avec le pionnier du marketing japonais Dentsu.

Nous rappelons aussi que Nintendo a vendu environ 40 millions de console Wii dans le monde dont presque 18% au japon depuis fin 2006, la date de la sortie de la console et nous nous souvenons bien du buzz créé par sa sortie. Ainsi la console Wii est déjà l’un des plus gros succès commerciaux de l’industrie des jeux vidéo.

Les statistiques avancées par Nintendo nous révèlent que prés de 80% des possesseurs de la console Wii l’ont installé dans le salon familial et est raccordée à la télévision principale ce qui justifie la pertinence d’utiliser cette console à d’autres fins que les jeux vidéo. Bref, un nouveau vecteur de contenus audiovisuels!

Finalement, ce ne sont pas que les moteurs de recherche qui s’intéressent à la publicité ces dernières années, même si la firme ne possède pas encore son propre moteur de recherche, elle a trouvé un bon moyen pour toucher à un marché qui prend de plus en plus de l’ampleur, la publicité!


Définition:

Microsoft réussira-t-elle à convaincre les joueurs

Xbox 360 Special Halo 3Avec le troisième épisode de son jeu à succès “Halo” lancé cette semaine Microsoft comble les joueurs intensifs. Mais la firme de Redmond peine toujours à attirer le grand public qui préfère à sa console Xbox 360 la Wii de Nintendo.

Attendu comme l’une des meilleures ventes de jeux cette année, “Halo 3″, lancé mardi, devrait permettre à Microsoft de doper les ventes de sa Xbox 360 et à sa division jeu de publier un bénéfice pour l’année fiscale en cours.

“Je pense que beaucoup de gens vont commencer à se tourner vers la Xbox 360, notamment lors des achats de Noël”, a estimé Van Baker, analyste au sein du cabinet Gartner, en référence aux bonnes critiques reçues par “Halo 3″.

La stratégie de Google contre Microsoft

On s’attendait depuis un temps l’annonce du géant de l’Internet Google pour le développement d’un système d’exploitation, c’est finalement chose faite sur le Google Blog avec une annonce officielle qui nous fait découvrir le nom de ce SE, Chrome OS. On s’en doutait déjà avec le tas d’applications développées par Google, un système qui les regroupe toutes et les proposes plus facilement à l’utilisateur.

Ce système d’exploitation est prévu pour le web et a été conçu autour du noyaux du navigateur « Google Chrome« , sorti en septembre dernier. Ses atouts : rapide et léger pour une utilisation et un accès au web « en quelques secondes ».

La question qui se pose, c’est sûrement l’utilité d’un tel SE face à la présence de Microsoft Windows, Apple OS et les différentes distributions de Linux, il existe déjà des distributions linuxiennes prévues pour le web, d’autres pour la sécurité, etc. Pourquoi les dirigeants de Google ont choisi cette période pour annoncer la sortie de ce système d’exploitation, prévu pour les notebooks lors de la 2eme trimestre de 2010? Google a depuis son début su attaquer les marchés des autres à l’exemple de Microsoft avec sa suite bureautique du coup une théorie qui peut être intéressante, Google a choisi d’annoncer son SE Chrome OS non pas pour concurrencer Microsoft sur le marché des systèmes d’exploitations mais afin que la firme de Redmond consacre plus de temps à son SE Windows au détriment de la nouvelle version de son moteur de recherche Bing.

Google a-t-il peur de Bing ?

D’après un article paru cette semaine sur le journal New York Post, Google a peut être peur de la sortie du nouveau moteur de recherche de Microsoft, ex-Live Search, baptisé actuellement Bing. D’après cet article, cet événement aurait énervé Sergey Brin, cofondateur de Google, de façon que ce dernier a réuni les élites de ses ingénieurs pour étudier le fonctionnement de Bing et corriger par la suite les défaillances de Google par rapport au nouveau né de Microsoft. Cette réunion a-t-elle vraiment eu lieu dans les locaux du génat de Mountain View ?

L’un des points forts, peut être, est la catégorisation du contenu sur Bing. En effet, Microsoft a mis en place un nouveau sous-domaine pour son moteur de recherche permettant de filtrer les contenus à caractères pornographique. Les images et vidéos classées X seront affichées ) partir d’un sous-domaine à part (explicit.bing.net) ce qiu facilitera la gestion de blocage du contenu.

Il est vrai que Bing a connu un très bon lancement avec un gain des parts de marché des moteurs de recherche mais il est encore loin du leader Google, ça n’empêche qu’avec des améliorations, il se peut qu’il gagnera encore des parts du marché de la recherche en ligne et arrivera vraiment à diminuer la marge qui le sépare de Google, en 1ere place de loin.

Bing

Monétiser son site web avec des liens

Il y a quelques mois, nous avons parlé de text link ads, la régie publicitaire spécialisée dans la vente et achat de liens html, incorporés dans le contenu ou bien sur les différentes pages d’un site web.

Teliad

La publicité sous forme de liens de texte est une forme de plus en plus appréciée de publicité en ligne qui utilise des liens directs HTML. Ces liens de texte prennent la forme d’un texte publicitaire, ils contiennent des informations descriptives et sont la plupart du temps intégrés à l’environnement rédactionnel et thématique d’un site internet.

Récemment, j’ai découvert Teliad, une autre régie publicitaire spécialisée elle aussi en vente et achat de liens texte. Teliad est d »origine une place de marché allemande qui a ouvert une partie française vers septembre 2008. Depuis, cette régie a développé son réseau d’affiliés et annonceurs pour arriver actuellement à quelques milliers d’offres de liens.

En chiffre, ça donne 75 000 emplacements disponibles pour les acheteurs de liens, 15 000 urls proposées et plus de 7000 noms de domaine.

D’après le site Teliad, les avantages proposés sont les suivants:

  • Qualité élevée: Liens de texte de grande qualité et flexibilité extrême.
  • Efforts réduits: Pas de recherches ni de marchandages ardus, ni encore d’exécution laborieuse des paiements.
  • Contrôle permanent: Nombreux moyens de contrôle et décision en toute liberté.
  • Gestion simple: Conception tellement simple et efficace que les liens de texte s’autogèrent quasi.

Toutefois, il est à noter que le moteur de recherche Google sanctionne par un déclassement de son index les sites qui vendent des liens textes sans respecter quelques consignes puisque ce genre de technique permet notamment de fausser les résultats des recherches.

Note: There is a poll embedded within this post, please visit the site to participate in this post’s poll.

Les consignes à respecter vis à vis de Google pour éviter un déclassement sont principalement l’attribut « nofollow » qui indique aux bots du moteur de recherche de ne pas suivre le lien pour ne pas passer de pagerank (indice de popularité de google), des liens dans des thématiques assez contradictoires (l’exemple d’un site de nouvelles technologies affichant des liens vers des sites de vins), etc…

Mais ça reste toutefois un bon moyen pour monétiser son site web sachant qu’un simple lien texte dans du contenu peut atteindre les 100 dollars par mois, à utiliser avec modération!

Ce sujet a aussi été discuté sur le forum webmaster il y a peu de temps, vous pouvez découvrir aussi les réactions des autres webmasters et réagir à votre tour aussi en cliquant ici.

teliad - le marché des liens de texte

Apple défie tous les navigateurs avec Safari 4

Apple a sortie le 24 février dernier la nouvelle version de son navigateur web Safari 4. Cette version 4, encore en Bêta, n’est pas qu’une mise à niveau de la version précédente mais apporte plusieurs nouveautés estimé à 150 selon Apple.

S’appuyant sur les tests SunSpider et iBench, un score de 100 sur 100 au fameux test Acid3 qui reste la référence en ce qui concerne le respect des standards du W3C, Apple affirme que son navigateur Safari 4 est le meilleur navigateur au monde défiant par la suite Internet Explorer et Firefox 3. L’éditeur rappelle que les performances réelles de Safari 4 dépendent principalement de la configuration système, de la connexion réseau et d’autres points.

Quelques nouveautés

  • Apparition d’un nouveau moteur Javascript
  • Navigation par onglets
  • Affichage des Top Sites en miniatures allant jusqu’à 24 dans un look plus raffiné que le Top Site de Firefox et Chrome
  • Cover Flow permet d’effectuer une recherche dans l’historique ou dans les signets en feuilletant les pages, comme les pochettes d’albums dans iTunes.
  • Une fonction de zoom d’affichage

Apple n’a pas encore annoncé une date de sortie de la version finale de Safari 4 mais affirme que son navigateur web exécute le code JavaScript jusqu’à 30 fois plus vite qu’Internet Explorer 7 et plus de 3 fois plus rapidement que Firefox 3 et ajoute que son nouveau produit charge les pages Web HTML plus rapidement que Internet Explorer et Firefox 3 avec un facteur de 3.

Safari 4 vient aussi avec un lecteur de flux RSS assez intéressant, simple d’utilisation et un design réussi, il offre la possibilité de contrôler la longueur des articles affichés, trier les articles selon plusieurs critéres, envoyer les news par email etc…

Safari 4 - Lecteur Flux RSS

Quelques bugs apparaîssent aussi sur cette version qui seront sûrement corrigés lors de la version finale, commençons par la petite barre noire en haut qui vient déformer le graphisme du navigateur comme le montre la photo ci-dessous

Apple Safari 4 - screen 01

Comme d’habitude, Apple profite de l’installation de Safari pour installer avec le fameux « Bonjour » mais offre la possibilité de décocher la case permettant l’installation du service, toutefois, un problème peut apparaïtre lors de l’installation, avec « Bonjour » coché, nous pouvons poursuivre l’installation mais si on décide d’annuler le processus, Apple installe quand même « Bonjour » et puis annule l’installation du navigateur!

Vous pouvez réagir à cet article avec le système de commentaires ci-dessous e sur nos forums en cliquant ici

Nuage de tags